Et aujourd'hui ? 18 décembre

Publié le par Julien Ferrand

Et aujourd'hui ? 18 décembre

18 décembre 1865 : Abolition de l'esclavage aux Etats-Unis

La Guerre de Sécession (ou Civil War) est à peine terminée aux Etats-Unis que le Congrès en annonce officiellement la cause directe : l'esclavage dans les plantations de coton du Sud. Dans les premiers temps de la guerre civile, le président Abraham Lincoln avait refusé d'abolir l'esclavage pour ne pas enfreindre l'autonomie garantie aux États.

Mais, si lui-même jugeait l'esclavage intolérable, il ne concevait pas, comme la plupart de ses concitoyens, que les anciens esclaves noirs pussent obtenir une pleine et entière citoyenneté, à égalité avec les Blancs.

Mais à mesure que se développe la guerre de sécession, le président se résigne à franchir le pas vers l'abolition et à l'utiliser comme arme de guerre.  C'est ainsi que le 22 septembre 1862, Lincoln annonce l'émancipation des esclaves dans les États qui persisteront dans la rébellion.

Cette émancipation sera immédiate et sans indemnité d'aucune sorte dans ces États où vivent 80% des 4 millions d'esclaves noirs des États-Unis de l'époque. Dès le 8 avril 1864, le Sénat vote le texte du futur amendement, qui doit étendre et pérenniser l'abolition de l'esclavage  mais il n'est pas encore question de l'inscrire dans la Constitution, faute d'une majorité suffisante à la Chambre des Représentants.

Le président est assassiné en avril 1865, quelques jours après la fin de la guerre et sans avoir le temps d'obtenir la ratification de l'amendement par les États. Celle-ci intervient le 18 décembre suivant. Quelques mois plus tard, un 14e amendement assure aux Noirs le droit de vote et l'égalité avec les Blancs devant la loi.

En réaction, les Blancs du Sud forment des mouvements terroristes dont le plus célèbre est le sinistre Ku Klux Klan. Ils brutalisent les anciens esclaves et vont jusqu'à les tuer pour les empêcher de faire usage de leurs droits civiques. Ils utilisent aussi toutes les ressources de la loi pour établir un régime de ségrégation raciale.

Publié dans Et aujourd'hui?

Commenter cet article