Et aujourd'hui ? 13 octobre

Publié le par Julien Ferrand

Et aujourd'hui ? 13 octobre

13 octobre 1307 : Arrestation des Templiers

Au matin du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France, soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV Le Bel. Cela met fin à un ordre original de moines-soldats, vieux de près de deux siècles, qui s'est illustré en Terre sainte et s'est acquis puissance et richesse, s'attirant ainsi la convoitise des souverains.

L'ordre du Temple est né en Terre sainte, en 1119, après la première croisade, à l'initiative du chevalier Hugues de Payns qui voulait protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem. Le prestige des moines-chevaliers au manteau blanc frappé d'une croix rouge est immense pendant les deux siècles que durent les croisades.

L'opinion européenne commence à s'interroger sur la légitimité du Temple. Le roi Philippe le Bel lui-même estime que les Templiers ont refusé de contribuer à la rançon de Saint Louis lorsqu'il a été fait prisonnier au cours de la septième croisade. Il entend aussi quelques méchantes rumeurs sur les moeurs prétendument dépravées et diaboliques des moines-chevaliers.

Philippe le Bel décide d'arrêter les Templiers sous l'inculpation d'hérésie, sans prendre la peine d'en référer au pape. Parmi les 140 Templiers de Paris, 54 sont brûlés après avoir avoué pratiquer la sodomie ou commis des crimes extravagants comme de cracher sur la croix. Pour ne pas donner l'impression d'être désavoué, le pape ordonne à son tour l'arrestation des Templiers dans tous les États de la chrétienté et l'ouverture d'une enquête sur leurs crimes supposés. 

Au terme d'un procès, le grand maître des Templiers, Jacques de Molay, est lui-même brûlé vif à la pointe de l'île de la Cité le 19 mars 1314, ainsi que le commandeur de Normandie Geoffroy de Charnay. 

Publié dans Et aujourd'hui?

Commenter cet article