Et aujourd'hui? 5 juin

Publié le par Julien Ferrand

Et aujourd'hui? 5 juin

5 juin 1947 : Plan Marshall à l'aube de la guerre froide

Le 5 juin 1947, dans un discours prononcé à l'Université de Harvard, le général George Marshall annonce un programme d'aide au développement. Ce « programme de reconstruction européenne » (European Recovery Program ou ERP) prend le nom de plan Marshall.

Secrétaire d'État (ou ministre des Affaires étrangères) dans le gouvernement du président Harry Truman, George Marshall veut aider l'Europe (y compris l'URSS) à se remettre sur pied au sortir de la Seconde Guerre mondiale...

Seize pays acceptent en définitive l'aide américaine : Autriche, Belgique, Danemark, Irlande, France, Grande-Bretagne, Grèce, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Suède, Suisse et Turquie (en fait, tous les pays qui ont échappé en 1945 à l'occupation soviétique). En 1949, ils sont rejoints par la République fédérale allemande (RFA).

L'Union soviétique refuse le plan Marshall. C'est la première tension dans les relations entre l'URSS et les États-Unis, les deux anciens alliés de la guerre contre Hitler. Tous les États d'Europe centrale occupés par l'Armée rouge, refusent le plan Marshall.

Le plan Marshall est étalé sur 4 ans, jusqu'en 1952, il se traduit par un total de 13 milliards de dollars. L'aide américaine relance dans de nombreux pays l'investissement et la consommation. 

Si George  Marshall recevra en 1953 le Prix Nobel de la Paix en reconnaissance de son action, son plan est pourtant une des causes principales de la guerre froide.

Publié dans Et aujourd'hui?

Commenter cet article