Et aujourd'hui? 16 juin

Publié le par Julien Ferrand

Et aujourd'hui? 16 juin

16 juin 1940 : Naissance de l'Etat français du Maréchal Pétain

Le dimanche 16 juin 1940, à Bordeaux, le Président du Conseil Paul Reynaud démissionne. Le maréchal Philippe Pétain, héros de la Grande Guerre, est chargé de former un nouveau gouvernement.

Au même moment, l'armée allemande traverse la Loire après avoir victorieusement envahi la Belgique et la Hollande et percé tout le front français dans les Ardennes. 

Paul Reynaud aurait souhaité que les militaires demandent un cessez-le-feu ou une capitulation ce qui aurait permis au gouvernement de se replier en Afrique du Nord pour continuer la lutte dans l'honneur. Mais l'armée veut obliger le pouvoir civil à assumer sa part de la défaite. Le général Weygand fait observer aussi qu'une capitulation entraînerait l'occupation de tout le territoire, la reddition de toutes les troupes et la saisie de toutes les armes, y compris de la flotte.

Ce dernier va convaincre le nouveau chef du gouvernement, Philippe Pétain, de conclure un armistice aboutissant à un arrêt provisoire des combats dans l'attente d'un traité de paix.

Le vieux maréchal veut épargner à la population les tourments d'une occupation militaire Comme Weygand, il a le sentiment que l'armée a fait son devoir et qu'il ne saurait y avoir de déshonneur à reconnaître la défaite.

Dès le lundi 17 juin à midi, Pétain prononce une allocution à la radio. Il laisse entendre que les combats devaient cesser à l'instant. De sorte que des soldats se sont rendus dans une certaine pagaille alors que d'autres continuaient de se battre avec panache.

Tandis que le général de Gaulle, à Londres, entre dès le lendemain en résistance, le maréchal Pétain glisse sur la voie de la collaboration avec l'occupant. Celle-ci prendra un tour officiel dès octobre avec la rencontre de Montoire.

Publié dans Et aujourd'hui?

Commenter cet article